Le CBD pourrait réduire l’addiction à l’héroïne

Le CBD pourrait réduire l’addiction à l’héroïne

juin 11, 2019 0 Par admin

De nombreuses études ont été menées pour que les personnes souffrant d’une dépendance à la drogue puissent retrouver une vie normale. Récemment, des chercheurs ont effectué une expérience préliminaire pour déterminer l’effet du CBD ou cannabidiol sur les personnes dépendantes à l’héroïne. Les résultats obtenus se sont révélés assez prometteurs.

Le cannabidiol est un composé que l’on trouve dans la marijuana. Dans le commerce, on le retrouve sous trois formes de médicament, notamment le Sativex, le Cannador et l’Epidiolex. Dans la présente étude, c’est l’Epidiolex qui a été utilisé.

toxicomane

Crédits Pixabay

Pour déterminer l’effet du CBD sur les fringales de drogue, les scientifiques ont réalisé une expérience sur 42 sujets souffrant d’une dépendance à l’héroïne, mais qui souhaitent y échapper.

Le déroulement de l’expérience

L’étude a été menée par Yasmin Hurd, directeur de l’Addiction Institute à Mount Sinaï, New York. Lors de l’expérience, les 42 participants ont reçu au hasard une dose de produits parmi les trois utilisée, à savoir 400 mg de CBD, 800 mg de CBD ou un placebo. Ces produits étaient à prendre une seule fois par jour pendant trois jours. Les sujets en question ainsi que les chercheurs ne savaient pas quel produit a été administré à quelle personne.

Après la prise de leurs doses respectives, les patients ont été exposés à des « signaux » susceptibles de provoquer chez eux des fringales d’héroïne. La deuxième étape consistait ensuite à leur faire regarder une vidéo « neutre » et relaxante. Les chercheurs ont conclu que les sujets avaient plus envie de drogue après l’exposition aux signaux qu’après la diffusion de la vidéo.

Toutefois, ceux qui avaient pris du CBD ont présenté une plus grande résistance aux fringales que ceux qui avaient reçu un placebo. Les effets du CBD pouvaient durer jusqu’à une semaine chez les sujets qui en avaient absorbé.

La prochaine étape des recherches

Selon le Docteur Harshal Kirane du service de toxicomanie à l’Hôpital Universitaire de Northwell Health à Staten Island, l’étude a permis d’avancer dans une direction très encourageante. Il a cependant suggéré que les expériences soient refaites sur un plus vaste groupe de personnes pour que les résultats puissent être beaucoup plus représentatifs.

Des recherches plus poussées sur les effets du CBD en dehors du laboratoire sont également nécessaires. Un questionnaire que les sujets ont emporté chez eux a en effet permis de conclure que le produit ne permettait pas de lutter contre les envies de drogues se produisant dans d’autres endroits que le laboratoire. Le Docteur Kirane a ainsi déclaré que l’utilisation du CBD dans le monde réel pour ce genre de patient était encore inquiétante et qu’il était nécessaire d’évaluer les effets de ce produit au-delà d’une semaine.

La prochaine étape de la recherche est donc de déterminer si le CBD pourrait être utilisé en complément des traitements actuels pour soigner les troubles liés à la consommation de drogue.



Huile de CBD peut aider vos maux. Visite HuileCBD.be


 
Lire Plus